L’ETAT en PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR
Recherche

Logement Transports

Un territoire en forte tension.

A la croisée de l'axe Nord Sud via la vallée du Rhône et de l'axe européen Gênes Barcelone, la région Provence Alpes Côte d'Azur occupe une position stratégique pour les échanges économiques et ses richesses patrimoniales et naturelles la rendent particulièrement attractive. La région est marquée par une forte densité de population, avec près de 5 millions d'habitants, concentrée sur la bande littorale des 3 départements des Bouches du Rhône, du Var et des Alpes maritimes. PACA est la 3ème région la plus peuplée de France et compte 3 des 10 grandes agglomérations françaises : Nice, Toulon, Marseille-aix.


La région Provence-Alpes-Côte d’Azur est un territoire soumis à une très forte tension :

  • en matière de logement, c’est en effet la deuxième région de France la plus tendue après l’Ile-de-France,
  • en matière de transport, en 2012 la région est officiellement classée parmi les régions prioritaires, plus tendue pour tous les départements littoraux que la couronne parisienne.

Les difficultés en matière de logements en région Provence-Alpes-Côte-d’Azur sont connues : la cherté du foncier, une proportion de logements sociaux historiquement faible, la qualité médiocre du parc ancien et inégale des constructions nouvelles, l'étalement urbain, les recours abusifs...  La crise économique a encore accentué le décalage entre une offre insuffisante de logements et une demande sociale toujours plus grande sur un territoire où l'’évolution démographique et économique amènent à connaître une extension urbaine très importante. La population s'accroît ainsi dans les banlieues et dans le périurbain, c'est à dire les communes sous influence urbaine du fait des déplacements domicile-travail. Ainsi, le périurbain est deux fois plus loin du centre urbain qu’il y a 40 ans

Les infrastructures de transport, sur les axes majeurs, comme sur les liaisons internes à la région, sont souvent saturées et parfois très insuffisantes. La route reste le principal vecteur utilisé par les transports, y compris les transports en commun, ce qui provoque des difficultés de circulation notables et des conséquences environnementales majeures.

Une stratégie régionale de la politique du logement de l'Etat en Provence-Alpes-Côte d’Azur s’organise ainsi depuis quelques années autour de la recherche d’une cohérence des actions publiques, en matière de transport, d’aménagement, de politiques sociales.

Le gouvernement, mobilisé sur la question du logement, en a fait en début d'année une priorité à travers 3 grands documents : la loi relative à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et au renforcement des obligations de production de logement social, le projet de loi pour l’accès au logement et un urbanisme rénové (Alur), et le Plan d’investissement pour le logement (qui comprend en particulier les actions nationales suivantes : ordonnance du 18 juillet sur les recours abusifs, TVA à 5 % pour le logement locatif social).

Du côté des transports, les conclusions de la Commission Mobilité 21, remises le 27 juin 2013 au Ministre chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, et confirmées par ailleurs dans le Programme d’Investissements d’Avenir (PIA), soutiennent le développement de plusieurs projets  dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. La réalisation de ceux-ci permettra de répondre à l'inadéquation de l'offre d'infrastructures et de transport, à l'impérieuse nécessité d'accroître la fiabilité et la qualité de service ainsi qu'aux exigences d'aménagement du terroitre. La conjuguaison des différents modes de transport entre eux devarit en accroître l’efficacité.